Les communes subissent des charges administratives de plus en plus complexes et contraignantes.

Un seul exemple pour notre commune : la création d’une Maison d’Assistantes  Maternelles. Nous avons le local et des candidates motivées auxquelles on      demande de réaliser des études dont beaucoup de questions sont éloignées de leur future activité. Pourquoi démoraliser des personnes de bonne volonté qui ont déjà passé des heures et des heures à réfléchir à l’organisation des locaux, l’accueil des parents, des enfants, leur sécurité et leur épanouissement.

D’aucuns croient qu’être maire, c’est  avoir une table devant soi avec le derrière assis sur une chaise pour vendre trois paquets de café en s’aidant d’une         calculette posée sur les cuisses.

Heureusement la très grande majorité d’entre vous a compris les exigences   permanentes de la   fonction. Nous sommes les élus les plus proches du terrain à essayer de répondre aux demandes de plus en plus exigeantes des              administrés et des collectivités dont nous dépendons. L’essentiel est de constater l’évolution de notre commune à travers son patrimoine et sa revalorisation dans le cadre d’un dynamisme des activités reposant aussi sur nos associations. Encore faut-il pour cela avoir avec nous des personnes impliquées dans un     développement individuel mais aussi collectif.

Nous pouvons donc nous réjouir des progrès réalisés et reconnus dans notre commune avec votre aide, celle de nos associations et des organismes chargés de nous aider dans un contexte de restriction des aides allouées. C’est ainsi qu’au début du deuxième  semestre nous comptons finir les travaux du salon de coiffure, du logement et du futur commerce. Dans la foulée suivront les   travaux de la Maison d’Assistantes Maternelles, l’extension et l’accessibilité à la Mairie et l’aménagement des vestiaires et sanitaires au terrain de sports. Entre temps de nombreux travaux se réalisent dans les bâtiments, l’embellissement, l’entretien des sites,  selon les disponibilités humaines,      matérielles et financières. D’autres projets sont en gestation mais nous en reparlerons.

La Communauté de communes s’occupe notamment de l’entretien  des voies goudronnées : curage des fossés et saignées, broyage des banquettes et  talus, point à temps pour boucher trous et fissures. Actuellement ils travaillent sur notre vaste commune avec sérieux et selon les directives  reçues.

Avec le bon fonctionnement de l’école à travers le regroupement pédagogique et des effectifs qui assurent sa pérennité et même si nous devons continuer à être vigilant, Vanxains possède de nombreux atouts. Ceci nous permet d’envisager l’avenir avec espoir sachant qu’il n’y a pas d’augmentation des taux d’imposition prévue pour 2018.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Mairie de VANXAINS